Les ateliers d’Augustine

Des ateliers pour retrouver le goût de manger.

 

Au début, le groupe est un peu gêné. D’un côté, dix élèves en terminale bac pro cuisine à Fénelon. De l’autre, autant de personnes atteintes d’un cancer. Mais dès que les binômes sont formés, après tirage au sort, l’alchimie fonctionne tout de suite. La magie de la cuisine. Durant deux heures, ces personnes qui ne se connaissent pas vont concevoir, ensemble, un menu complet.

Les Ateliers d’Augustine, c’est une très belle idée du CHRU et de la clinique Pasteur-Lanroze, en lien avec le groupe scolaire Estran. « On veut redonner le goût de la cuisine et des aliments aux personnes en traitements anticancéreux », explique Annaïck Cariou, psychologue à l’hôpital.

 

Lire l’article de Ouest France

 

Rechercher